Category

Non classé

Recherche Art et Création

By Non classé

A partir de quel endroit la création s’opère-t-elle ?

La Journée Art et Transpersonnel du 23 juin 2018 à Paris nous a amené à nous réunir pour un atelier de recherche sur le thème Art et Création. Une petite dizaine de personnes de profils divers (dont plusieurs personnes oeuvrant dans la monde de la thérapie) ont ainsi réfléchi, partagé, ébauché des pistes de réflexion sur la notion d’Art et de Création.

Les échanges ont permis de questionner la frontière entre l’art et la thérapie par rapport au désir de créer et le sentiment de communion avec la vie qu’amène le geste créateur. Le groupe s’est penché sur des questions pointues en osant le partage de pratiques personnelles et de son propre rapport à sa pratique. Ainsi, si pour certains l’art thérapie est réparatrice et permet de créer à partir d’un manque ou d’une souffrance, elle porte en elle-même le germe d’une auto-guérison et rejoint cette idée que l’Art est profondément guérisseur. Nous avons questionné ainsi la posture et l’endroit à partir duquel la création prend forme : est-ce à partir de l’ego souffrant ou bien à partir du noyau de l’identité, lequel noyau nous amène à contacter l’essence originelle. Créer à partir de l’origine amène à un art sacré ou transpersonnel, c’est-à-dire à un art indépendant d’un ego ou dépourvu d’un ego – il est à ce propos intéressant de noter que dans l’histoire de l’art, les artistes n’ont commencé à signer et s’approprier leur œuvre que relativement récemment.

L’un des chemins d’accès vers cette identité originelle s’effectue par le biais de l’émotion entendue comme un mouvement de départ qui s’organise pour perdre en intensité et finalement prendre une forme socialement appréciable et devenir peut-être œuvre « artistique » – signée ou pas.

 

 

Retour à Avalon, l’île sacrée

By Non classé

Glastonbury en Angleterre est une ville mythique considérée comme un des lieux supposés d’Avalon, cité sacrée de la légende arthurienne et des traditions celtique et druidique. Ces anciennes traditions spirituelles sont profondément reliées à la nature et font partie de notre inconscient collectif.

Avalon, littéralement « île aux Pommiers » serait une île entourée de brumes avec en son centre un mont couronné de pierres. Ce lieu est localisé sur la colline du Tor à Glastonbury. Arriver à Glastonbury c’est comme arriver dans un autre monde, un autre espace temps. Ce lieu regorge d’endroits à la fois sacrés et de très hautes vibrations. Il n’y a pas de hasard, concrètement Glastonbury est située à la croisée de deux lignes telluriques énergétiques ou Ley lines : la ligne Michel – qui passe par de nombreux bâtiments religieux – ainsi que la ligne Marie. On ressent dans ce lieu quelque chose de l’ordre d’un temps d’éternité, comme si le temps semble arrêté, nous sommes ici dans un véritable vortex énergétique. Quand Avalon vous appelle, on peut dire que c’est un appel du Cœur. Le rendez-vous avec soi-même est assuré !

Cette cité de la quête du Graal dans la légende arthurienne est gardienne de la lumière intérieure et de l’équilibre entre les énergies féminines et masculines. Avalon comme un lieu préservé et séparé du reste du monde et accessible après avoir reçu une certaine initiation.

Ile bienheureuse, sorte de paradis perdu dont la mémoire sommeille dans notre humanité comme un lointain souvenir évocateur d’une douce nostalgie. Rêve d’une réalité où l’harmonie est parfaite entre les humains et la nature, elle représente le lieu de notre pureté originelle, notre source sacrée. Elle représente aussi l’au-delà de notre monde terrestre et l’accès à des dimensions non visibles. Elle est bien sûr aussi le reflet d’un lieu sacré à découvrir à l’intérieur de soi – lieu de notre harmonie originelle, de retour à soi et de profonde guérison. Le tombeau du roi Arthur est réputé avoir été retrouvé à Glastonbury. Avalon est relié à la mythologie du Graal, véritable parcours initiatique et symbolique pour naître à sa nature essentielle après avoir traversé de multiples phases de mort-renaissance.

Avalon est une source d’inspiration et de réconfort dans un monde qui se délite, car elle porte aussi l’esprit d’une communauté possible autour des idéaux d’équilibre, d’harmonie, de respect de l’Être et de la nature. Elle est une île sacrée dans laquelle la Déesse des origines est honorée dans ses visages multiples et au fil du cycle des saisons par une communauté de femmes et d’hommes. Une île qui honore le Féminin divin et le place au cœur de son art de vivre en faisant revivre les traditions celtiques.

Article rédigé pour la revue Rêve de Femmes, printemps 2019