Category

Nature Féminine

Lancement des Arts de l’Ô – Lune des Neiges

By Cocréation, Nature Féminine

2021 

Année de l’Eau, de la Renaissance et des Voix Sacrées

Révéler & Honorer sa Beauté Unique

💙

Happy Lune des Neiges

Je suis heureuse de vous annoncer
le Lancement des Arts de l’Ô en cocréation intuitive.

Photo montage CédrinecommeCédric pour le livret Même si tu sais, Le Bal des Sirènes

Ces derniers mois, j’ai été accompagnée par l’esprit des Glaces pour exprimer la Vérité de mon Coeur et de mon Âme. Une plongée dans les Profondeurs Aquatiques pour en ramener des Perles Sacrées & Pures. L’Art & la Beauté sont des dons qui nous permettent de traverser & transformer les épreuves et traumas de manière universelle.

Nous guérissons collectivement d’une distorsion qui a créé de la honte & culpabilité autour du fait d’avoir vécu des violences, de l’inceste et des abus.
🌹

 
Notre Corps nous parle comme un ami fidèle pour revenir à cette intelligence organique en résonance avec la Nature, ses cycles & ses rythmes.
🌹

💧Eveillons les codes des Eaux Pures & Cristallines qui sommeillent en nous💧

Lancement le 28 janvier à 18h avec Zoom en ligne – Lune des Neiges –

Offre spéciale de Lancement à 111 euros le cycle / fanny@musesennature.com

 

Les Muses de l’Ô vous ont préparé une vidéo de présentation en cocréation artistique.
L’image est une création de Cédrine pour le prochain livret artistique du Bal des Sirènes.
Nous avons créé une bande Son avec Alex. C’est ma Voix que vous entendez.❄
 

 Au 💙 de Soi la Nature des Origines.
 
Je révèle ma Beauté Unique Cercles Les Arts de l'Ô

Vers de Belles Cocréations à venir

💙

Fanny Anastasia

Belle fête de la Lumière

By Cocréation, Nature Féminine
 
En cette fin d’Année 2020 exceptionnelle qui cumule solstice, conjonction de Jupiter et Saturne, une multiple de cycles finissants et l’entrée dans l’ère du Verseau, je reviens vers vous avec des nouveautés à partager.
 
Comme je vous l’écrivais en début de cette année, 2020 a été une année importante de refondation et de centrage sur les priorités les plus essentielles et vibrantes pour chacun.
En résonance avec cette mise en mouvement, en l’espace d’une année, j’ai expérimenté différents lieux de vie et je suis très heureuse d’avoir définitivement quitté mon ancien logement strasbourgeois qui ne correspondait plus à mon mode de vie actuel davantage relié avec les cycles de la nature.
 

Au niveau artistique, c’est sur la mise en mouvement des « Arts de l’Ô » que j’ai choisi de mettre le focus cette année. Comme l’aboutissement d’un processus créatif démarré lors de la dernière exposition « Le Féminin de l’Ô » en mars 2019.

✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨

Cela se traduit concrètement par la déclinaison de mon récit mythico-poétique « Le Bal des Sirènes » sous différentes formes :

 

« Le chant des sirènes apporte l’oubli de ce qui est éphémère et un Amour de ce qui est divin. Et les âmes captivées par l’harmonie de leurs chants suivent cette part divine et s’attachent à elles »

✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨
 
Les Masterclass Artistic
avecLES ARTS de l’Ô
 

  • Les Mystères de l’Eau
  • Découvrir sa créativité avec les Muses
  • Au-delà des Brumes d’Avalon

2021 sera l’Année de l’Eau, de la Voix et du Renouveau  
 
Des temps de transmission et de partages pour
s’éveiller aux Arts de l’Ô
à son pouvoir créateur
pour créer sa Vie.

Vous êtes intéressée par cette transmission,
contactez-moi pour avoir plus d’informations
Contact
 

✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨

Incarner son essence 🌹

By Amour de Soi, Nature Féminine

Il y a 10 ans, mon univers s’est effondré … A partir de ce moment, j’ai placé l’Amour & Respect de Soi sans concessions dans tous les aspects de ma Vie. Un cheminement …. Durant lequel, j’ai pris le précieux Temps du Rêve et placé en priorité mes aspirations profondes dans les actions quotidiennes.  Le lien avec  la Nature et la Création artistique – en déphasage total avec un Monde extérieur que je ressentais dans une course effrennée et insensée.

Cette expérience, avec le recul, a été un Appel de mon âme à avancer vers l’incarnation de son Essence et oser briller sa Vérité.

Quelques temps plus tard, lors d’un soin énergétique, on m’a parlé de mon essence d’âme ou essence de vie – liée aux vibrations des Fées, des Sirènes, Etoiles. Bien que j’aie déjà travaillé sur mon « corps-esprit » (ces deux notions parlent en réalité de la même chose) et les mémoires psycho-corporelles, il s’agissait d’une approche plus essentielle donc au niveau de l’empreinte d’âme qui a résonné dans mes profondeurs. Je trouvais ça beau mais « perché », tellement loin de la « réalité » quotidienne. J’avais peur d’assumer cela et d’être jugée ou mal comprise et pourtant je sentais que cela faisait tellement vibrer mon âme et mon cœur.

Comment intégrer cela dans le Monde ? Peut-être s’agit-il simplement d’oser exprimer le Monde intérieur plutôt que de se contorsionner pour entrer dans des cases qui ne peuvent nous correspondre.

Petit à petit j’ai accueilli et accepté d’assumer cette dimension de mon être qui a beaucoup inspiré mon expression créative. En parallèle, j’ai poursuivi le travail de « nettoyage » et purification énergétique. C’est le chemin pour s’accepter dans ce que l’on est et pouvoir l’incarner dans sa matière humaine. Notre corps redevient alors notre temple sacré – comme l’incarnation de sa nature profonde et originelle.

Photo by la talentueuse Marion de @ritual.belly. Peinture rituelle & bodypainting.

La sirène, divine sorcière aquatique

By Nature Féminine

Time to reveal your Siren inside outside and reconnect with the Sacred Waters 💙

La figure de la sirène, « divine sorcière aquatique » demande à être réhabilitée dans une perspective positive. Elle est reliée au poisson un symbole sacré depuis la nuit des temps. Elle invite à explorer et apprivoiser les contenus intérieurs les plus profonds de l’être humain dévoilant l’unité même dans la nature, source principale de la création et l’importance du principe de l’Eternel féminin.

Elle transmet et nous rappelle la sacralité de l’eau 🌹

« Les druides, comme la plupart des cultures tribales initiatiques, vénéraient le principe de l’Eternel Féminin en tant que source de toute fertilité. Dans la Guerre des Gaules, César décrit la vénération portée à une figurine féminine, noircie par le feu, adorée dans la grotte sacrée des druides à Carnutum, aujourd’hui la ville de Chartres, située entre les cours de la Loire et de l’Eure.

Il appelle ce symbole de fertilité « Virgini Parturae », la Vierge parturiente. Dans la Grèce préhellénique, cette vénération de l’éternel féminin prit la forme du culte de Gaïa, en tant que Terre-Mère. D’autres cultures primitives révérèrent le même principe de fertilité sous le nom de Sibille ou plus tard Artémis. Avec l’essor de la Grèce classique, cette vénération du principe féminin se transforma en culte de Cybèle et Déméter. »

Tim Wallace-Murphy&Marilyn Hopkins // Rosslyn, Gardien des secrets du Saint-Graal

Poésie corporelle, Arts et rituels en cocréation avec Marion Prêtre de Ritual Belly

Nature Féminine

By Nature Féminine

Le monde a besoin de renouer avec la dimension Féminine.

Cette dimension féminine vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes qui sont en quête de sens. En effet, la Nature Féminine telle que je l’entends ici est la capacité à être à l’écoute de soi, de son intériorité, son monde émotionnel, ses intuitions, ses zones de vulnérabilité, ses aspirations profondes et essentielles ….
C’est également la capacité à vivre la dimension cyclique de la vie comme une métamorphose perpétuelle en traversant en conscience les passages de « mort et renaissance » propres à toute existence.

Renouer avec notre dimension féminineEtre en lien avec la Nature féminine c’est accorder de l’importance à votre sensibilité, à votre intuition, à votre monde émotionnel, à votre vulnérabilité, à votre nature intérieure. C’est aussi porter votre attention autant sur les aspects relationnels et le processus que sur les objectifs rationnels et le résultat pour cheminer vers plus d’ authenticité et d’équilibre !

 

Une période de profonde transformation et de transition de civilisation.

Le retour à la terre et aux valeurs du Féminin sont des enjeux essentiels. A un niveau individuel, seul un profond retour sur soi peut permettre de trouver l’essence de sa vie et l’accord avec ses aspirations intérieures. Au niveau collectif c’est une réémergence de la Nature Féminine qui va permettre de redonner au vivant toute sa valeur.

En renouant avec votre dimension féminine, vous devenez plus conscient de vous-mêmes, retrouvez de l’inspiration pour votre vie et redéployez vos ailes tout en gardant les pieds sur terre. La Nature Féminine représente toute la dimension intérieure de l’être. Elle est féminine car elle est à dévoiler, à découvrir et qu’elle correspond à notre zone de vulnérabilité.

Cette Nature Féminine est bien souvent moquée, méprisée, piétinée, écrasée, refoulée. Et pourtant, c’est lorsque nous osons notre fragilité que nous sommes réellement en lien avec la vie en nous.

Ressourcement en Sologne

By Nature Féminine

Ressourcement Inspiration et Nature

Invitée par une amie, j’ai passé quelques journées de Ressourcement en Sologne dans un lieu enchanteur. Du vert à perte de vue: c’est la Sologne. L’arrivée est digne d’un conte de fées : une magnifique allée d’arbres débouche sur une barrière qui protège l’enceinte de ce domaine de 20 hectares. Tout cela donne sur un manoir entouré d’une dépendance Une atmosphère féerique, une nature préservée. Ainsi, en entrant dans ce domaine, j’ai la sensation de franchir une porte, la porte d’un autre monde. Une dimension presque magique. Je suis accueillie par Sylvie et Nathalie, deux sœurs qui vivent dans le lieu avec Olivier et Dominique. Un véritable havre de paix. Arrivant de quelques journées intenses à Paris, les deux premiers jours, je vis une grande fatigue, mais, en réalité, je décompresse. Nous habitons dans les dépendances, très peu entretenues elles aussi. Je suis sous le charme.

La pureté du lieu

Mon séjour se déroule sous l’égide de la Quête du Graal et Avalon. Sylvie est une femme qui a beaucoup étudié ces questions. Elle me fait découvrir la poésie du lieu. Le jardin est maintenu dans un esprit complètement sauvage et préservé de l’empreinte de l’homme. Comme pour y préserver une forme de pureté ou de sacralité naturelle dans le lieu. Les hôtesses y tiennent d’ailleurs particulièrement. Je parcours régulièrement une allée de vieux cèdres qui exhalent leur odeur, plongeant mes sens dans une douce quiétude. Un dialogue s’opère entre nous et je remercie la majesté de ces êtres que sont ces arbres puissants. Le domaine n’est pas ouvert au public, il semble qu’il gagne à être préservé, protégé. C’est ce qui lui donne sans doute ce cachet si particulier. Le vieux château n’est malheureusement pas entretenu. Nous habitons dans les dépendances, très peu entretenues elles aussi. 

L’eau porteuse des mémoires du monde

Le second jour, il fait très chaud et nous prévoyons une baignade dans les eaux du Cher. Après un déjeuner au jardin copieux et délicieux : carottes, petits pois frais et pommes de terre en julienne accompagnés de thé fumé à la crème chantilly (de la chantilly au lait de riz !), nous partons au bord de ce beau fleuve qu’est le Cher. Saules argentés, fleurs d’algues, sols sablonneux, brise légère,…. c’est un délice et par dessus tout une immersion en nature pleine de poésie.

Des grenouilles aux libellules bleutées, c’est un vrai plaisir pour les yeux, une relaxation pour les sens. La brise légère et caressante, le chant des grenouilles, l’accouplement curieux des libellules apportent le doux divertissement du vivant. Le contact avec la douceur de l’eau par ces journées de chaleur est une invitation à revenir à soi. L’eau est un thème fort dans mon cheminement. Porteuse des mémoires du monde, de toutes les mémoires du monde, elle est un véritable reflet de nos pollutions intérieures et extérieures puisqu’elle absorbe tout. Au contact de l’eau, la vie semble plus intense et la beauté est exaltée. Les partages amicaux dans le jardin avec des amis de passage laissent une empreinte paisible à la journée. Ainsi, ressourcement et Nature sont au rendez-vous.

En soirée, nous préparons une cérémonie pour célébrer la Terre, la Nature florissante et les Arts. En effet, nous voulons honorer tout cela comme dans les anciens temps pour se rappeler combien nous sommes dépendants de la nature, de l’eau, du feu, de l’air, de la terre. L’essence des choses. Ce voyage effectué sous l’auspice des Dames du Graal et aussi de la mythique Avalon est le présage de plusieurs synchronicités qui vont m’amener à prendre le chemin de l’Angleterre quelques semaines plus tard. 

Métamorphoses

By Nature Féminine Pas de commentaire

Des oeuvres pour célébrer

En cette période de célébration de Samhain, la saison « sombre » de l’année celtique, les Métamorphoses sont à l’honneur.

esprit de la nature - céramique

A propos des Métamorphoses – Lunes Précieuses, Terre émaillée et Photographies exposées chez Amphora à Strasbourg pour une vingtaine de jours.

« Les métamorphoses sont très liées à la Nature Féminine ». C’est-à dire la capacité à être à l’écoute de soi, de son intériorité, son monde émotionnel, ses intuitions, ses zones de vulnérabilité mais également ses aspirations profondes et essentielles …

C’est aussi la capacité à vivre la dimension cyclique de la vie comme une métamorphose perpétuelle en traversant en conscience les passages de « mort et renaissance » propres à toute existence ».
En effet, les métamorphoses, c’est le miracle de la vie qui se régénère en permanence. Destruction et construction ces deux mouvements essentiels se rencontrent et se régénèrent mutuellement.
Les œuvres présentées ici sont comme un écho de ces processus. Ils invitent à se rappeler la dimension de métamorphose propre à la nature du vivant. On devine l’inspiration de la nature : une coquille d’œuf quittée, une trace de mue, une empreinte d’éclosion, …

Samhain et les lunes precieuses

A l’occasion de Samhain, lunes précieuses

Les lunes précieuses couronnent ces rythmes éternels par leur aura alchimique. De même que par régularité rassurante de leur propre cycle de métamorphoses. A l’occasion de Samhain est-ce une proposition à retrouver le lien à notre propre nature cyclique ?

Dans cette période de transition de civilisation le retour à la terre et à notre nature profonde sont des enjeux essentiels. A un niveau individuel, un retour sur soi peut permettre de trouver l’essence de sa vie ainsi que l’accord avec ses aspirations intérieures. Au niveau collectif c’est une réémergence des valeurs du féminin qui va permettre de redonner au vivant toute sa valeur.

Pour en découvrir plus sur les œuvres : « Métamorphoses »