Tout récemment, mon chemin a croisé celui de Gabriele Musebrink. Tout d’abord j’ai été interpellée par ses peintures desquelles émerge quelque chose de profondément vivant et sensoriel, comme si l’on ressentait presque organiquement l’esprit de la Nature. 

Et puis la rencontre avec l’artiste derrière l’oeuvre a été un moment fort également. Nos premiers échanges m’ont donné envie de poursuivre la conversation et de l’inviter à partager sa vision d’un monde interconnecté, son art de vivre sa nature intérieure au service d’un processus de création en résonance avec les cycles naturels. Sa conscience aiguisée de faire partie d’un tout l’amène à vivre un quotidien de profondeur et d’authenticité et de suivre un processus de création intuitive et organique.  Un apprentissage qui lui a permis de découvrir et d’apprendre ce processus de confiance en sa propre nature et découvrir la résonance de cette nature en elle-même.

Je vois la Nature respirer dans ses oeuvres et ressens le lien très fort, sensuel qu’elle entretient avec la Nature. Selon Gabriele, l’information émerge également des matériaux mélangés sur la toile et qui interagissent entre eux de manière non contrôlée pour laisser émerger une oeuvre organique, vivante, naturelle.